Lorsque les mots sont menacés de disparition